Travailler à domicile avec des enfants : 5 histoires amusantes

23 décembre 2021
Télétravailler quand vos enfants sont à la maison est loin d’être un long fleuve tranquille. Pourtant, vous essayez au maximum de les occuper pendant la journée, et de vous adapter à leur rythme en avançant sur vos missions lorsqu’ils font la sieste. Mais rien n’y fait : nombreux sont les moments de solitude où leurs bêtises vous épuisent autant qu’elles vous font rire.

Ces 5 histoires amusantes racontées par des parents vont sans aucun doute vous convaincre que vous n’êtes pas seul.

1- L’enfant qui donnait trop d’information

Au bout du rouleau ? Lisez plutôt l’expérience de cette maman : “Jusqu’à présent, je me suis maladroitement excusée pour :

– mon chat qui tape des absurdités sur mon ordinateur dans une conversation de groupe

– mon enfant qui crie « J’AI BESOIN D’AIDE POUR M’ESSUYER » lors d’une conférence téléphonique

– les chansons de La Reine des neiges 2 en boucle.

Le travail à domicile se passe très bien.”

2- L’enfant qui voulait se maquiller

On imagine la scène : cela fait quelques minutes qu’il n’y a plus aucun bruit dans votre maison. “Ça fait du bien”, pensez-vous pendant que vous réussissez enfin à faire du tri dans vos emails sans devoir demander aux petits habitants qui vous entourent de se calmer. Et puis, vous réalisez : ce silence n’annonce rien qui vaille. Vous allez faire un tour dans la chambre des enfants et… votre dernière en a profité pour se badigeonner le visage de feutre bleu.

C’est à peu de choses près ce qu’a vécu cette internaute.

3- L’enfant qui était (trop) sociable

Qui a dit que les enfants étaient timides ? Pas cette jeune mère, en tout cas. “Lors d’une réunion Skype avec des personnes que je n’ai jamais rencontrées, mon enfant de 18 mois grimpe sur l’ordinateur portable et fait des bisous sur toute la caméra. Et ça, c’est un BON jour…” On veut bien la croire.

4- L’enfant qui avait faim

On dit qu’il est parfois plus facile d’avoir deux enfants car ils ont moins besoin de leurs parents pour se divertir. Surtout quand “se divertir” signifie mettre son petit frère dans le four de la cuisine en bois. “Aujourd’hui, les enfants essaient de se cuisiner”, témoigne cette maman, photo hilarante à l’appui.

5- L’enfant qui voulait participer

Dernière anecdote et pas des moindres : lors d’une interview sur la chaîne britannique BBC News, le Professeur Robert Kelly, analyste politique américain basé en Corée du Sud, a dû faire face à l’inattendu. Sa fille de 4 ans, puis son bébé, sont entrés dans le bureau en plein direct. On voit le père tenter de garder son sérieux, et la mère qui déboule en panique pour leur faire quitter la pièce.

La preuve, s’il en fallait, que ces situations de crise parentale, aussi drôles soient-elles avec du recul, n’épargnent vraiment personne…

Vous allez aimer