3 situations hilarantes de travail à domicile

23 décembre 2021
Travailler à domicile force à l’introspection et on ne peut nier qu’il nous arrive de faire face à des situations à pleurer de rire.

L’important étant de partager ces anecdotes avec les bonnes personnes, et de toujours relativiser ces petits moments gênants (dont on se souviendra à jamais). Voici nos trois histoires préférées en télétravail pour un fou rire assuré.

La visioconférence en chemise/culotte (oups)

À qui cette situation en télétravail est-elle jamais arrivée ? Le réveil sonne et on est en retard pour la première réunion de la semaine, immanquable car obligatoire. On court dans tous les sens, on espère prendre une douche et hop, la conférence doit commencer et on trouve tout juste le temps d’enfiler une chemise et de se donner un coup de peigne. Bien intallé·e à son bureau et comme de si rien n’était, on est les seul·es à savoir (ou peut-être notre partenaire, qui se marre dans la pièce à côté) que notre pantalon ne s’est pas levé ce matin alors que l’on parle face caméra à son équipe et management.

Le dilemme

Quand on se retrouve au beau milieu d’une réunion et qu’on ne peut lâcher son téléphone tandis que le facteur sonne à la porte avec ce colis qu’on attendait avec impatience. La raison ou la passion ? Difficile de choisir jusqu’à ce qu’on coupe le micro et que l’on se donne cinq secondes pour aller voir le facteur et signer ce recommandé qui est en fait une amende pour stationnement non autorisé. Manque de bol, cette situation est arrivée lorsque un de nos collègues nous a demandé de parler. “J’ai eu un petit souci de wi-fi, pouvez-vous répéter la dernière phrase s’il vous plaît ?”: c’est pas gagné!

La fin de l’école

Quand on commence un emploi à domicile, il faut forcément une phase d’adaptation. Notamment sur l’espace de travail, qu’il ne faut pas trop excentrer des pièces de vie mais qu’il est important de considérer fermé. Ainsi, les autres personnes vivant sous le même toit peuvent continuer à vivre – même si la cloche de l’école a sonné ou que le mercredi après-midi est arrivé. Nombreux sont les parents à expérimenter le travail à la maison et les enfants demandant leur attention. Si les entreprises font généralement part de patience, il faut imposer les règles rapidement. Par exemple, pas de bureau pour les moins de 15 ans et la compote est interdite sur le clavier de l’ordinateur. Les couches sales aussi et, non, les enfants ne sont pas autorisés à prendre la parole en visio-conférence. Allez, combien de fois c’est arrivé ces deux dernières années ?

Les intrusions animales

Les e-conférences sont en effet parfois rythmées par les apparitions de certains membres de la famille en second plan. Surtout si l’on dispose d’un bureau ouvert ou central. L’un de nos invités préférés au beau milieu de nos réunions, c’est l’animal de compagnie. Surtout quand il est l’heure de la toilette pour votre chat.

Vous allez aimer